AMIANTE

MICROSCAN SERVICE SA est actif dans le domaine des analyses liées à l’amiante depuis 1985 déjà, améliorant constamment ses prestations, sa rapidité dans la communication des résultats et la qualité de ses services.

MICROSCAN SERVICE SA est un laboratoire accrédité ISO/CEI 17025, STS n° 0472, pour l'ensemble des repérages et analyses d’amiante dans l’air et les matériaux, soit une garantie de qualité pour nos résultats.

L'intégralité des opérations est effectuée dans notre laboratoire par notre personnel hautement qualifié et spécialement formé. Nous participons chaque année avec succès aux essais inter-laboratoires SEMS et AIMS.

Nous possédons l'ensemble des équipements analytiques (trois microscopes électroniques à balayage, microscope à lumière polarisée, matériel de préparation) et de prélèvement (pompes volumétriques) nous permettant de travailler selon les règles CFST 6503 et VDI 3492 en vigueur.

Nos tarifs et espace clientèle

Depuis 1989, l’amiante fait l’objet d’une interdiction générale en Suisse.
Si les bâtiments construits avant cette interdiction contiennent des produits à base d’amiante, ils représentent un risque pour la santé. En effet, lors de la rénovation ou la destruction d’un bien immobilier, chaque action mécanique est dangereuse parce que l’objet poncé, percé, fraisé, brisé ou scié peut libérer de grandes quantités d’amiante.
Plusieurs cantons, pour les bâtiments construits avant 1991, imposent un diagnostic amiante avant d’entreprendre des travaux soumis à autorisation.

ANALYSE AMIANTE DANS L’AIR

MICROSCAN SERVICE SA détermine la concentration en fibres d’amiante respirables dans l’air selon la norme en vigueur en Suisse (VDI 3492).

Les prélèvements sont analysés au microscope électronique à balayage couplé à un spectromètre de rayons X (MEB-EDX). 

Nous sommes équipés d’un parc analytique de trois MEB-EDX permettant le traitement rapide d’un volume conséquent d’analyses.

Participation aux essais interlaboratoires SEMS (Scanning Electron Microscope Fibre Counting Scheme).


Analyse amiante dans les matériaux 
ET DANS LES POUSSIÈRES

MICROSCAN SERVICE SA est classé en catégorie 1 par le FACH (Forum Amiante Suisse) pour les analyses d’amiante dans les matériaux.

Les échantillons, traités conformément à la méthode HSG 248, sont analysés au microscope électronique à balayage couplé à un spectromètre de rayons X (MEB-EDX).

Participation aux essais interlaboratoires AIMS (Asbestos In Material Scheme).


Diagnostic amiante DANS LES BÂTIMENTS

Plusieurs cantons, pour les bâtiments construits avant 1991, imposent un diagnostic amiante avant d’entreprendre des travaux soumis à autorisation.

MICROSCAN SERVICE SA réalise les diagnostics amiante, conformément au cahier des charges de l’association suisse des consultants amiante (ASCA).

Notre laboratoire est membre de l’ASCA et reconnue par la SUVA et le STEB.

Nous réalisons également des expertises afin de détecter les autres polluants du bâtiment. 


Contrôles libératoires : contrôle visuel + analyse d’air 

MICROSCAN SERVICE SA est reconnu par la SUVA et le STEB pour le contrôle libératoire de chantier de désamiantage.

Le contrôle libératoire d’une zone d’assainissement sous confinement est obligatoire (selon CFST 6503). 

MICROSCAN SERVICE SA, mandataire spécialisé, indépendant de l’entreprise en charge de l’assainissement réalise ces prestations. Les contrôles libératoires comprennent les deux étapes suivantes :

  1. le contrôle visuel des surfaces situées à l’intérieur de la zone confinée, afin de s’assurer qu’il ne subsiste aucun résidu amianté.
  2. l’analyse d’air à l’intérieur de la zone confinée, afin de s’assurer de l’absence de fibres d’amiante avant la libération de la zone (selon la norme VDI 3492).

Nous intervenons avant et après les travaux d’assainissement afin d’évaluer le risque d’exposition à l’amiante dans les locaux et si le désamiantage est satisfaisant.

Les échantillons sont analysés au microscope électronique à balayage couplé à un spectromètre de rayons X (MEB-EDX).


SUIVI ET CONTRÔLE DE CHANTIERS D’ASSAINISSEMENT D’AMIANTE

MICROSCAN SERVICE SA, mandataire spécialisé, indépendant de l’entreprise en charge de l’assainissement est reconnu par la SUVA et le STEB pour le suivi et la planification de travaux de désamiantage.

De manière générale, les trois principales étapes pour le retrait des éléments contenant de l’amiante sont, selon la directive CFST n°6503 :

  • Choix des entreprises de désamiantage et de suivi de chantier.
  • Travaux de désamiantage.
  • Contrôles libératoires de fin de chantier :
    • Contrôles visuels des surfaces situées à l’intérieur de la zone confinée, afin de s’assurer qu’il ne subsiste aucun résidu amianté.
    • Mesures de la qualité de l’air, selon VDI 3492, à l’intérieur de la zone confinée, afin de s’assurer de l’absence de fibres d’amiante avant la libération de la zone

MICROSCAN SERVICE SA compte un directeur de travaux de désamiantage agrée qui se tient à votre disposition pour vous établir une offre permettant d’organiser et de contrôler au mieux le désamiantage de votre bâtiment.

Ainsi MICROSCAN SERVICE SA peut être consulté pour les prestations suivantes :

  • Établissement des appels d’offres aux entreprises de désamiantage pour le donneur d’ordre.
  • Evaluation de la faisabilité et la conformité aux exigences légales et techniques du plan de retrait et de confinement (PRC) proposé par l’entreprise spécialisée.
  • Vérification de la conformité de l’installation de chantier par rapport au PRC et aux règles techniques reconnues (confinement, mise en dépression, bilan aéraulique).
  • Contrôle de la conformité du chantier.
  • Surveillance du bon déroulement du chantier (type de contrôles, analyses, mesures d’urgence).
  • Vérification de l’exhaustivité et l’exactitude du rapport de fin de chantier.
  • Contrôles libératoires selon exigences de la CFST 6503. 
  • Contrôle visuel selon norme NF X46-021.
  • Mesures d’air (libératoires et en utilisation normale) selon norme VDI 3492.
  • Procédures de décontamination de l’opérateur et du matériel.
  • Etat du confinement avant et pendant les contrôles libératoires.
  • Traitement des prélèvements d’air.